Faire l'autruche n'empêchera pas
le coup de massue !
S'informer pour... "penser global, agir local" !

Le 11 septembre (et après)

Il peut sembler incroyable que la version officielle concernant les attentats du 11 septembre 2001 soit incomplète ou à revoir, mais si tel est le cas, une telle polémique ne serait pas la première dans l'histoire des États-Unis...

L'attaque japonnaise sur Pearl Harbor, en 1941, où des milliers d'américains trouvèrent la mort, reste toujours encore un grand sujet de controverse.

D'un côté, Hollywood, le pouvoir en place, les célébrations, passent le message d'une attaque infâme des Japonais, que les Américains se sont empressés de balayer en rentrant dans la 2ème Guerre Mondiale.

De l'autre côté, plusieurs documentaires, dont un de la BBC et d'autres sur le Net, développent l'idée qu'"Avant Pearl Harbor, 83% du peuple américain ne voulait rien avoir à faire avec la guerre. Après Pearl Harbor, 1 million d'hommes s'engagèrent pour la guerre".

Les dossiers en question révèlent que non seulement le pouvoir américain savait que les Japonais allaient attaquer, mais mieux encore, que les Américains ont tellement poussé les Japonais dans leur dernier retranchement, que ces derniers n'avaient plus le choix ! La controverse insiste sur le fait que l'attaque des Japonais a pu être provoquée par le pouvoir américain pour MANIPULER l'opinion du peuple américain !

Link

Pearl Harbor and the “Back Door to War” Theory. (2001)

Encyclopædia Britannica - Article : Pearl Harbor and the 'Back Door to War' Theory L'Encyclopædia Britannica, une encyclopédie généraliste de langue anglaise, publie à partir de 2001, un article qui analyse la théorie de la "porte-arrière” concernant l'attaque sur Pearl Harbor, théorie qui doit permettre aux USA d'entrer en guerre...

Dans cet article en anglais, la version officielle adoptée par la plupart des historiens est mise en relation avec la version dite "révisionniste", au fur et à mesure des décisions prises par le Président américain Franklin D. Roosevelt.

Voici un extrait, traduit avec le logiciel DeepL :

Pour étayer leur thèse selon laquelle Roosevelt comploterait secrètement pour amener les États-Unis à participer à la guerre, les révisionnistes invoquent la rhétorique qu'il a utilisée pendant sa campagne de réélection de 1940. Au cours de la lutte contre le candidat républicain, Wendell Willkie, Roosevelt a déclaré à plusieurs reprises son intention d'empêcher l'Amérique d'entrer en guerre, à moins qu'elle ne soit attaquée par une puissance étrangère. Plus tard, en réponse aux avertissements de Willkie selon lesquels la réélection du président signifierait des croix de bois pour les garçons américains - qui, dit-il, étaient déjà " presque dans les transports " - et à une poussée d'octobre dans les sondages qui ont porté Willkie à quatre points de pourcentage près du président, Roosevelt fit une promesse sans réserve devant un public de Boston le 30 octobre : " J'ai déjà dit cela, mais je vais le répéter encore et encore : Vos garçons ne seront pas envoyés dans des guerres à l'étranger." Il n'a pas expliqué que si le pays était attaqué par l'une des puissances de l'Axe, la guerre ne serait plus "étrangère"...

Link

BBC : Sacrifice at Pearl Harbor. VO
(télévision : 1989. VHS : 2001)

Image flottante Le titre est assez clair en soi, non pas "infamie", mais "sacrifice"...

Le documentaire vidéo est disponible sur un site d'archivage du web : BBC: Sacrifice at Pearl Harbor.

Il est à préciser de ce documentaire fait également l'objet de controverses.

Incroyable, direz-vous ?

Il suffit de regarder ce qu'ont gagné les Américains : ils sortent vainqueurs de la guerre, et sont devenus la première puissance mondiale...

Et le 11 septembre 2001 alors... ?

Voici deux énormes dossiers :

- Le premier dossier de 3 documentaires vidéo émane de l'association ReOpen911 qui critique la thèse officielle américaine et réclame plus d'explications.

- Le deuxième dossier est un ensemble de 23 articles qui est publié sur le site français « Les Crises » d'Olivier Berruyer et qui revient sur l'ensemble des données, visant à appuyer au contraire, la version officielle.

Le dernier article de cette page, décrit des aspects dramatiques de la guerre moderne, en conséquence, aussi, de ce fameux 11 septembre 2001...

Link

"11/9 : Le Nouveau Pearl Harbor". (2013)

Ce documentaire en 3 parties représente le fruit de la plus vaste enquête citoyenne jamais menée. Il s'appuie sur des éléments factuels facilement vérifiables ainsi que sur le travail de nombreux experts de différents domaines, afin de mieux comprendre l’événement fondateur de ce siècle. Les attentats du 11-Septembre 2001 ont servi de prétexte à la guerre sans fin contre le terrorisme, et pourtant de nombreux faits qui devraient nous inciter à nous interroger sur sa mise en oeuvre restent méconnus du grand public. Au travers d’images, d'analyses et de témoignages inédits, ce documentaire pose des questions simples, claires et argumentées aux défenseurs de la version officielle.

Dans cette première partie, nous verrons les similitudes entre la trame du 11/9 et celle de l’attaque contre Pearl Harbor survenue voilà plus d’un demi-siècle et qui déclencha l'entrée des USA dans la Seconde Guerre mondiale. Puis vous découvrirez de nombreux documents rares qui aujourd'hui encore ne peuvent que nous conduire à nous interroger sur les zones d'ombre de cette tragédie : pourquoi autant d’exercices militaires le 11 septembre 2001 ? Pourquoi l’Administration Bush a-t-elle autant ignoré les avertissements ? Que signifie le témoignage de Norman Mineta devant la Commission ? Pourquoi n’a-t-on aucune image horodatée des pirates de l’air dans les 3 aéroports le 11/9 ? Où sont passées les 8 boites noires ? Que sait-on sur les appels téléphoniques passés depuis les avions ?

Par ReOpen911

Que s'est-il passé au Pentagone le 11 septembre 2001 ? Un Boeing 757 a-t-il réellement percuté la façade ? Que nous disent les quelques images publiées par les autorités américaines ? Quels éléments factuels avons-nous au sujet du Vol United 93 qui se serait écrasé à Shanksville ? La version officielle sur ces deux événements est-elle plausible ? Autant de questions auxquelles cette 2ème partie tente de répondre en faisant la part des choses entre ce qui relève de l'hypothèse et ce que nous savons après 12 ans de recherches par le Mouvement pour la Vérité sur le 11/9.

Par ReOpen911

Dans cette 3ème et dernière partie, nous donnerons encore une fois la parole aux défenseurs de la version officielle (les débunkers) au sujet de la chute des Tours Jumelles et du Bâtiment 7, et verrons quels problèmes posent les explications officielles sur les explosions avant, pendant et après les effondrements, sur les éjections de matières bien visibles (les fameux 'squibs'), sur l'acier fondu retrouvé au WTC, sur les températures extrêmes constatées, sur la chute libre du Bâtiment 7, et sur bien d'autres points soulevés depuis 12 ans par de nombreux experts.

Par ReOpen911
Link

Dossier: 11 septembre 2001 (2017)

Dossier 911 Le site LesCrises.fr d'Olivier Berruyer démonte méthodiquement les principales théories complotistes sur les événements du 11/09/2001.

Tout au long de ces 23 articles, le site internet revient sur tous les aspects de ces attentats du 11 septembre, concernant le Pentagone et les Tours Jumelles du World Trade Center : [LesCrises.fr] Dossier complet 11 septembre 2001.

Toutefois, et malgré un travail sérieux, cela ne supprime pas toutes les controverses, dont certaines apparaissent suite aux articles sur le Pentagone : (Article #11) Commentaires de la série “Pentagone”.

Si certains se demandent pourquoi douter de la version officielle, rappelons le fil conducteur d'Informassue : la fin du pétrole !

Les États-Unis sont fortement dépendants du pétrole, et la première réaction du pouvoir fut d'attaquer l'Irak, pour le danger que représentaient Saddam Hussein et ses armes de destructions massives... dont chacun sait depuis qu'elles n'ont jamais existé... La première mission des militaires envoyés en Irak ne fut rien d'autre que de "sécuriser", c'est à dire s'approprier, les puits de pétrole !

Faire la lumière sur les évènements du 11 septembre 2001 n'est pas seulement important pour rendre justice aux victimes et aux familles. Le 11 septembre n'est pas terminé : tout le monde le dit, après le 11 septembre, le monde ne sera plus jamais pareil.

Le 11 septembre, ainsi que le mot "terroriste", permettent de justifier toutes sortes d'actions, y compris le crime ! Plus de dix ans après, voici un exemple, avec le documentaire suivant...

Link

La guerre des drones. (2014)

La mort à distance : depuis 2004, ce sont des milliers de personnes, surtout des civils innocents, qui ont été tuées par des frappes de drones américains au Yemen et dans le nord-ouest du Pakistan. Pourtant, ces pays ne sont pas officiellement en guerre avec les États-Unis. Bavures, crimes de guerre ? Effectués dans la plus grande opacité, ces homicides soulèvent d'importantes questions de droit international. Deux avocats auprès d'une association de défense des droits de l'Homme, Shahzad Akbar et Clive Stafford Smith, se sont engagés dans un combat de David contre Goliath, en réclamant justice pour les victimes de ces attaques et leurs familles. Dans cette bataille qui les oppose au département américain de la défense et à la CIA, ils exigent que les responsables de ces frappes soient traduits en justice. Pour l'armée, l'usage de drones a un immense avantage : mener une guerre sans engager la vie de militaires sur le terrain. C'est par joysticks et moniteurs interposés que les pilotes repèrent et suivent leur cible avant d'appuyer sur la gâchette. Sont-ils pour autant complètement à l'abri ? Bien qu'ils se trouvent à des milliers de kilomètres du théâtre des affrontements, tous ne sortent pas indemnes de ces opérations. Chose extrêmement rare : le film donne la parole à deux anciens pilotes ayant de nombreuses années de service et auteurs de nombreux homicides. Ils souffrent aujourd'hui d'un grave stress post-traumatique. Que signifie, pour l'avenir de la guerre, l'usage accru de ces engins toujours plus sophistiqués ?

Vous ne regarderez plus de la même façon des enfants ou ados "jouer" à la guerre sur console de jeu après avoir vu ce film...

Retour au menu.