Faire l'autruche n'empêchera pas
le coup de massue !
S'informer pour... "penser global, agir local" !

La fin du pétrole

Les deux premiers documentaires datent de 2006. Ils décrivent la crise survenue depuis le début des années 2010 et donc avant qu'elle n'arrive ! A voir ou revoir absolument !

Plus récemment, la fin d'un pétrole extrait facilement engendre une exploitation des hydrocarbures "non conventionnels". Un documentaire sur l'exploitation de sables bitumineux permet d'appréhender le plus important problème environnemental de notre génération.

En fin de page, une conférence récente (fin 2017) fait le point sur les énergies et le climat, avec un titre évoquateur : « À quand la rupture énergétique ? »

Link

Pétrole, cruel sera le réveil. (2006)

En rassemblant des images d'archives, des documents de la NASA et des extraits de films, le réalisateur Ray McCormack et le journaliste Basil Gelpke prévoyaient déjà, en 2006, la crise du pétrole dans laquelle nous sommes entrés en 2008.

Dans un tour du monde d'experts, leur documentaire montre comment, en 150 ans, l'homme a presque épuisé des réserves qui ont mis plusieurs millions d'années à se constituer.

Ce constat soulève des questions inquiétantes pour l'avenir proche : combien de pétrole reste-t-il ? Se pourrait-il qu'une guerre éclate entre des pays s'arrachant les dernières réserves ? La recherche se tourne vers de nouvelles sources d'énergie, pour que l'on puisse un jour pallier l'épuisement de ces ressources non renouvelables.

Ainsi, au-delà de l'avenir du pétrole et de son histoire, le film s'interroge sur la question énergétique dans sa globalité, sans doute la plus importante et la plus complexe de notre époque, dont il expose avec clarté et rigueur les paramètres écologiques, économiques et politiques.

En français sur Dailymotion : Pétrole, cruel sera le réveil.

In english version : A Crude Awakening - The Oil Crash.

In der deutschen Version : Ein böses Erwachen - Der Ölcrash.

Link

Oil, smoke & mirrors. (2006)

« Oil, smoke & mirrors (Du pétrole et des écrans de fumées) donne une sérieuse analyse de la perception de notre monde présent et à venir, à la lumière des évènements imminents, non signalés et volontairement oubliés, des contraintes énergétiques mondiales.

Au travers d’une série d’interviews extraordinairement informées et éloquentes, ce film montre que les évènements du 11 septembre et les poursuites de la soi-disant "guerre au terrorisme", peuvent être mieux compris dans le contexte plus large de l’imminence d’une crise pétrolière.

"Oil smoke & mirrors" dépeint la culture de notre politique mondiale qui tragiquement, et pour quelque raison que ce soit, se dissocie complètement de ses valeurs fondatrices.

Si les opinions présentées dans ce film peuvent d’emblée paraître peu rassurantes, il est une certitude que les défis évoqués ne peuvent être relevés et surpassés, seulement, et seulement si nous trouvons le courage de leur faire face. »

Les intervenants :
Richard Heinberg : Auteur de "The Oil Depletion Protocol"
Julian Darley : Fondateur de l’institut "Post Carbon"
Michael Meacher : Parlementaire, et ancien ministre britannique de l’environnement
Colin Campbel : Géologue et membre de l’Association for the Study of Peak Oil and Gas
Chris Sanders : Economiste politique, membre de Sanders Research Associates
Paul Roberts : Journaliste, Auteur de "The End of Oil"
Nafeez Mossaddeq Ahmed : Analyste politique, auteur de "La guerre contre la vérité"
Andreas Von Bülow : Ancien ministre allemand des sciences et technologies
Philip J. Berg : Procureur, membre des Scholars for 9/11 Truth
Christopher Bollyn : Journaliste de chez American Free Press
David Shayler : Ancien membre du MI5, Officier du contre terrorisme
Webster Tarpley : Historien, auteur de "La terreur fabriquée, Made in USA"

Le pic pétrolier est une réalité. Un sursaut de l'industrie du pétrole, le remède pour éviter un effondrement du système, est probablement pire que le mal qu'il est censé guérir...

Link

Sables bitumineux : le point tournant. (2013)

«Le pétrole extrait facilement tire à sa fin. Bienvenue à l’ère des sables bitumineux. Dans cette transition, la nature idyllique et les Premières Nations font les frais de cette course effrénée à l’énergie. Toutefois, personne ne s’attendait à ce que les Autochtones ripostent avec force. Ce documentaire troublant constitue une incursion dans le combat très inégal qui fait rage au sein du plus important problème environnemental de notre génération.»

L'exploitation de gisements non conventionnels avec, dans ce documentaire, l'exemple des sables bitumineux de l'Alberta au Canada, ne doit surtout pas occulter que les réserves de pétrole au niveau mondial s'appauvrissent. Bien au contraire même, car l'exploitation de ce "pétrole sale" est en soit déjà une preuve...

Article de presse publié en avril 2019 : Les sables bitumineux sont plus polluants qu'on croyait, affirme une étude.

Link

Jancovici : À quand la rupture énergétique ? - Cité des Sciences (2017)

Voici une conférence des plus récentes sur le sujet des énergies, de Jean-Marc Jancovici, à la Cité des sciences le 21 novembre 2017. Cette conférence dure 1h30 et est suivie de questions et réponses très intéressantes aussi.

Tout le monde ou presque est gagné à l’idée de sortir des énergies fossiles et « décarboner » nos activités. Cependant nous sommes encore loin d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le changement climatique. Comment expliquer cette incapacité à passer à l’action ? Quelles mesures faut-il mettre en œuvre pour arriver à une vraie rupture énergétique et avec quelles contreparties ?


Lien alternatif (Youtube)

Vidéo originale sur Dailymotion : À quand la rupture énergétique ?

Diaporama de la conférence : Diaporama Jancovici - Cité des Sciences - Paris - 21/11/2017.

Retour au menu.