Faire l'autruche n'empêchera pas
le coup de massue !
S'informer pour... "penser global, agir local" !

Le réchauffement climatique

Les théories sur le réchauffement climatique ont leur importance quand il s'agit de parler du pétrole, car ces théories peuvent induire des choix énergétiques différents. Par exemple, si le CO2 est considéré comme responsable du réchauffement climatique, alors l'énergie nucléaire peut être perçue comme non polluante puisqu'elle ne produit pas de CO2...

Le dernier rapport du GIEC (groupe intergouvernemental d’étude de l’évolution du climat) est alarmant au sujet du dégagement de CO2. La cause anthropique du réchauffement climatique fait actuellement consensus dans le monde scientifique, cependant, tout le monde peut constater que les enjeux économiques prennent le pas sur les enjeux écologiques.

Link

Spécial "2 degrés avant la fin du monde". (2015)

Le changement climatique, l'impuissance de l'ONU, les noeuds dans notre cerveau pour changer de modèle et rendre notre Terre plus vivable...Tout ça en data, interview, graphisme et reportage, ça valait bien 90 minutes de #Datagueule spécial"


Lien alternatif (Youtube)
Link

Jancovici : À quand la rupture énergétique ? - Cité des Sciences (2017)

Voici un extrait de la conférence de Jean-Marc Jancovici à la Cité des sciences le 21 novembre 2017, qui analyse avec des chiffres récents, le réchauffement climatique et ses conséquences, le dégagement de CO2, la COP21, la fameuse limite d'élévation de température de 2 degrés, le contexte politique, etc… et sans langue de bois !!

(Extrait de la fin de la conférence : 22min27)

(Pour voir la conférence en entier+questions, cliquer sur le curseur de l'ascenseur horizontal de la vidéo.)

Vidéo originale sur Dailymotion : À quand la rupture énergétique ?

Diaporama de la conférence : Diaporama Jancovici - Cité des Sciences - Paris - 21/11/2017.

Link

Capitalisme : victoire par chaos climatique. (2018)

La question environnementale est un enjeu qui traverse toutes les couches de nos sociétés : État, entreprises et société civile. Logique puisque l'état de la planète est lié au système qui régit notre monde et dans lequel nous baignons toutes et tous : le capitalisme. Alors que les initiatives se multiplient du côté des citoyennes et des citoyens, et à quelques jours du lancement de la COP24, faisons un petit état des lieux de l'(in)action du secteur privé et de certains acteurs publics.


Lien alternatif (Youtube)

Avec Alice Baillat, chercheuse à l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) : http://www.iris-france.org/chercheurs/alice-baillat/.

Retour au menu.